Home A la Une ZLECAF : la Mauritanie adopte une démarche inclusive

ZLECAF : la Mauritanie adopte une démarche inclusive

Après l’entrée en vigueur théorique  de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf), les acteurs du secteur du commerce en Mauritanie ont décidé de faire une concertation nationale.

À cet effet, le ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme, en collaboration avec la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) a organisé, du 10 au 11 avril à Nouakchott, un forum sur  la ZLECAF.

Cette rencontre de deux jours, a pour objectif principal de faire connaitre  ce marché commun africain aux mauritaniens .Mais également à vulgariser le projet d’une stratégie nationale pour la mise en œuvre de cet accord.

Ces assises permettront de discuter sur les enjeux, défis  et les opportunités  du plus vaste marché commun du monde avec  1,2 milliard de consommateurs.

Pour  la secrétaire générale du ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme, Mme El Aliya Mint Menkouss,  ce marché commun doté d’un PIB combiné de 2500 milliards sera une véritable aubaine pour  la Mauritanie et des pays de l’union.

Elle permettra de booster le volume des transactions commerciales et du coup renforcé  la compétitivité des entreprises africaines.

En outre, le responsable a exhorté le secteur privé  à saisir cette opportunité afin de jouer véritablement  son rôle dans le processus du développement de l’Afrique.

Le représentant de la commission économique des nations unies pour l’Afrique (CEA), Dr. Souleymane Abdallah,  est unanime, cette zone de libre-échange, permettra d’assoir incontournablement à l’Afrique son décollage économique.

Chiffres  à l’appui, l’agent de la CEA, a monté que  la ZLECAF  augmentera le commerce inter-africain de plus de 50%, le PIB du continent de plus de 40 milliards de dollars et les exportations de plus de 55 milliards de dollars ».

En rappel, la ZLECAF a atteint le seuil minimum requis  de 22 pays  ratificateurs pour son entré en vigueur au mois de juillet prochain, conformément au terme du traité.

En effet, la Gambie a ratifié, le 2 avril dernier, l’accord portant création de cette Zone de libre-échange continentale.

Ibrahima Junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here