Home A la Une Mauritanie : des activistes exigent la libération des deux blogueurs emprisonnés

Mauritanie : des activistes exigent la libération des deux blogueurs emprisonnés

Plusieurs personnes ont  manifesté, lundi 1er  avril à Nouakchott, pour  demander la libération des deux blogueurs à savoir  O. Weddady et Cheikh O. Jiddou.

Ces derniers ont été arrêtés,  le 22 mars dernier  pour diffamation et  diffusion de fausses nouvelles portant sur un système de corruption présumée.

Ils ont informé que  deux  milliards de dollars ont été saisi  dans une banque des Emirats Arabes Unis (EAU-Dubaï).Et que ce montant  appartenait à des  proches collaborateurs du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Exprimant leur protestation, les activistes ont également dénoncé la justice à deux vitesses  et  les  acharnements  envers les détracteurs du régime.

Cette affaire  a fait couler beaucoup d’encre et de salive au niveau local et même international.

D’ailleurs,  certaines personnalités  civiles ainsi que des ONG internationales  notamment Human Rights Watch (HRW) se sont impliqués dans cette histoire pour  demander  la libération de ces 2 blogueurs.

Dans une déclaration parvenue  le weekend dernier à la presse, HRW, a indiqué que  ses  arrestations sont infondées et arbitraires.

Dans une démocratie qui se respecte des personnes ne doivent être arrêtés parce qu’ils ont osé critiquer un régime.

Évoquant cette question lors du point de presse hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement, a laissé entendre que  les autorités mauritaniennes  n’ont  exercé aucune  pression  pour emprisonner qui que ce soit.

La Mauritanie est un état de droit  et que la justice est libre et indépendante, a-t-il éclairé.

En rappel, ces deux blogueurs sont connus pour leurs brûlots sur le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz z et  ses collaborateurs.

Ibrahima Junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here