Home A la Une Mauritanie -CEDEAO : bientôt la libre circulation des personnes, biens et...

Mauritanie -CEDEAO : bientôt la libre circulation des personnes, biens et services

Prévu initialement le 1er janvier 2019 pour son entré en vigueur, l’accord d’association entre la Mauritanie et la CEDEAO est dans une phase de concrétisation.

En effet,  les deux  parties se sont réunies à Nouakchott  pour effectuer les derniers réglages pour l’exécution de cette convention ,  signée le 5 mai 2017.

Un accord qui  portent sur plusieurs domaines d’intérêt commun, notamment l’institution du libre-échange, l’application du tarif extérieur commun, la promotion de la libre circulation des personnes, le développement d’une politique commerciale commune.

Pendant deux jours (du 18 au 19 mars), les agents des départements du commerce, de l’industrie et du tourisme, de l’économie et des finances, du développement rural  ainsi que les  experts de la CEDEAO se sont penchés sur  cette question.

À cette occasion, la secrétaire générale du ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme, Mme El Alia Mint Menkouss a indiqué  que « ces travaux de concertation témoigne la volonté des deux entités à accélère la mise en œuvre de cet accord ».

Et d’ajouter, « cette action témoigne également de la volonté et la détermination de notre pays à aller de l’avant pour atteindre les objectifs communs à savoir la promotion de l’intégration régionale et l’accélération du développement économique de la région ».

Pour le commissaire au commerce, douane et libre circulation de la CEDEAO, M. Tei Konzi , ces assises permettrons d’adopter un plan d’action à même d’accélérer la réalisation des objectifs visés.

« Les discussions entamées au cours de cette réunion permettrons de rapprocher les points de vue des différentes parties autour des questions relatives au partenariat », a-t-il précisé.

Rappelons que la Mauritanie a quitté la Cedeao en 2000 pour se consacrer à la construction de l’Union du Maghreb Arabe.

Une organisation qui peine toujours à décoller depuis l’année  sa création en 1989.Motifs avancés, des divergences sur la question du Sahara Occidental et des problèmes de leadership.

Ibrahima junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here