Home A la Une Réchauffement sur l’axe Banjul -Nouakchott

Réchauffement sur l’axe Banjul -Nouakchott

La Mauritanie et la Gambie  sont plus que déterminées à donner  du tonus à leur relation de coopération, qui  n’a pas  été l’une  des  meilleures ces deux dernières années.

Dans ce sens, le président gambien, Adama Barrow, effectue une visite officielle de trois jours en Mauritanie (du 27 février au 1er  mars).

Au menu des échanges, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue aborderont naturellement  la densification de la relation de coopération entre les deux pays.

Les deux chefs d’états mettront un accent particulier sur le renforcement des deux secteurs privés.

Ils vont également passer en revue les accords de coopération  paraphés dans  les domaines de l’enseignement, de la culture, du pétrole, de l’énergie, du transport terrestre et du tourisme.

Les deux hommes échangeront sur d’autres sujets d’actualité notamment la question sécuritaire du sahel où la Mauritanie joue  un rôle majeur  pour la  stabilité dans cette  zone.

À noter qu’en 2017, il y a eu un coup froid sur les relations mauritano-gambiennes, selon certains médias locaux.

Selon ces sources, le président Aziz n’a pas apprécié l’accueille  timide qui lui a été   réservé par  le président gambien, Adama  Barrow lors de la cérémonie de prestation de serment à Banjul.

D’ailleurs, la Mauritanie avait décidé de muter son ambassadeur en Gambie pour   les États-Unis au lendemain de la prestation de serment du nouveau président gambien.

Ibrahima Junior Dia

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here