Profil de Robert Moulié, nouvel ambassadeur de France en Mauritanie

Profil de Robert Moulié, nouvel ambassadeur de France en Mauritanie

0

Enarque plus porté sur les questions de diplomatie et de budget que de politique, Robert Moulié a été nommé par décret du 11 septembre 2018, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République islamique de Mauritanie.

Avant sa nomination, Robert Moulié avait occupé des fonctions dans l’administration centrale (Budget, contrôle et marchés), 1982-1984 ; Puis à la Coordination géographique et à la mission de coopération et d’action culturelle à Bamako, sur la période 1987-1990. De nouveau à Paris, il est à l’École nationale d’administration entre 1993-1995 puis affecté au ministère de la coopération, le 1er mars 1995.

Pendant trois ans, entre 1995 et 1998, il est chef du bureau du fonds d’aide et de coopération à l’administration centrale. Fait
chevalier de l’ordre national du Mérite, 18 mai 1999, il est par la suite détaché à la banque mondiale à Washington, ; à l’administration centrale, chargé de mission auprès du directeur (Afrique et Océan Indien), 2003-2005 ;
Muté au Canada en tant que numéro deux de l’ambassade, entre 2008-2012, il rejoint ensuite l’agence française de développement en qualité de directeur adjoint du département Afrique sub-saharienne, sur la période 2012-2015. Elevé au rang de chevalier de la Légion d’honneur, le 11 juillet 2014, Robert Moulé travaillait depuis janvier 2015, à l’administration centrale, en tant qu’ inspecteur des affaires étrangères (Inspection).
En Mauritanie, il devra en particulier servir de relais pour la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays. Avec Robert Moulié, l’axe Nouakchott- Paris sera plus que jamais porté sur le pragmatique économique.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE