Élection : quand le maire de Bababé perd son sang froid

Élection : quand le maire de Bababé perd son sang froid

0
«Yo fa Laakara! ». Cette expression poular se traduit par «qu’il aille au diable». L’auteur de la phrase n’est autre que Bâ Mamadou Abdoulaye dit Blé,
le maire UPR de Bababé contraint au deuxième tour par une opposition féroce. Las de la duplicité des uns et de la fourberie des autres, celui qui est maire depuis douze ans dit ses quatre vérités. Un mot de trop ? Un dérapage irrattrapable ou un électrochoc qui va sonner la mobilisation ? L’avenir le dira.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE