Mauritanie : l’heure est aux grandes manœuvres politiques

Mauritanie : l’heure est aux grandes manœuvres politiques

0

Après  la naissance de la nouvelle coalition politique, « G 17 »,  regroupant  le FNDU, le RFD, CD, Indad, Swab, Al-watan et Tajdid, c’est au tour de l’Alliance populaire progressiste (APP)  et  le front pour l’authenticité et le renouveau (FAR)  de sceller  leur  union.

Dans un point de presse, tenu ,  jeudi  12 juillet à Nouakchott, les deux formations politiques d’obédience salafistes ont annoncé  leur  alliance,  en vue  des  échéances  électorales (législatives, municipales et régionales)  du 1e  septembre prochain.

Ainsi, dans un communiqué publié dans ces circonstances, le FAR  a indiqué qu’il partage la même vision politique que le parti de  Messaoud O. Boulkheir  notamment  la prédominance  de la charia dans le modèle de gestion économique du pays.

A cette occasion, le vice-président de l’APP, Ladji Camara, a souligné que cette alliance permettra  aux partis de se renforcer  mais également  de conjuguer leurs  efforts pour  le  triomphe de leur idéologie.

À  l’approche des élections, le paysage politique mauritanien est animé par toutes sortes d’alliances, allant même à des  alliances contre nature.

Le cas le plus illustratif est sans conteste  l’alliance dernièrement entre l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) et le SAWAB,  parti nationaliste d’obédience baathiste.

Rappelons  également que  les autorités mauritaniennes  avaient mis  en place une législation, interdisant les candidatures indépendantes. À cet effet, plusieurs d’entre eux font recours à des partis politiques pour se présenter.

Ibrahima junior Dia

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE