Mauritanie : naissance d’un nouveau mouvement politique

Mauritanie : naissance d’un nouveau mouvement politique

0

Le paysage politique mauritanien vient de s’enrichir d’un nouveau mouvement dénommé  « charte nationale pour l’alternance».

C’est dans un communiqué, publié mardi 17 avril,  que les partisans  de cette nouvelle  initiative (anciens ministres, sénateurs,  acteurs de la société civile…) ont annoncé  la création de leur mouvement.

Selon la même source, « le pouvoir  doit  faire la recomposition   de la commission électorale nationale indépendante sur des bases consensuelles de la part de l’ensemble de la classe politique ».

A  l’approche des échéances électorales  (législatives,  régionales et municipales  de 2018 et  présidentielle 2019) , la nouvelle alliance demande également , « la  désignation  d’un Conseil Constitutionnel sur des bases saines et crédibles, pour offrir des assurances que le registre des populations ne soit  pas utilisé à des fins partisanes ».

« Il est important d’adapter la loi réglementant de manière ferme les campagnes électorales, garantir la neutralité des appareils de l’état comme par exemple l’institution militaire, l’administration, les institutions publiques, les médias, l’utilisation des deniers publics et l’influence lors dans le processus politique », a précisé le document.

Par ailleurs, le communiqué  a mis en garde  le régime contre toute tentative de fraude électorale, qui pourrait entraîner le pays dans une situation politique très critique.

Ibrahima Junior Dia

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE