Accord de pêche Mauritanie /Sénégal : les pêcheurs sénégalais refusent ...

Accord de pêche Mauritanie /Sénégal : les pêcheurs sénégalais refusent de débarquer leurs produits à Ndiago

0

Le protocole d’accord de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal, qui devrait être  signé  normalement, le 31 Mars, est de mauvais augure. En effet, les pêcheurs Guet Ndar ont montré leur désaccord pour le débarquement de leurs produits de pêche en Mauritanie notamment à Ndiago, situé à  8 kilomètres du Sénégal.

Selon des sources recueillies, ce weekend à saint louis, les acteurs de la pêche ont fait savoir que les conditions de débarquement ne sont bonnes à Ndiago. Et  même si le gouvernement mauritanien a donné son engagement pour la construction d’un quai, cela prendra du temps .Par conséquent  cela ne nous arrange pas , ont -ils dénoncé.

Dans le même sillage, Idrissa Seck a été au chevet des pêcheurs de Guet Ndar, ce weekend . A cette occasion, l’un des plus farouches opposants du président, Macky Sall  a souligné que les conditions imposées par  l’ État Mauritanien ne vont pas dans le sens des intérêts du Sénégal.

Le leader de REWMI a dénoncé le laxisme de Macky, l’accusant d’être un sous- préfet  du président mauritanien,  Mohamed Ould Abdel Aziz .Selon lui, chacun des deux Etats doivent préserver  ses  intérêts. Le Sénégal a accepté un certain nombre de conditions, c’est autour maintenant de la Mauritanie de faire la même chose, a-t-il ajouté.

Et de  rappeler  que le bétail mauritanien (chameau , ovins , caprins etc. ) transhume  très souvent au Sénégal  sans être inquiété .Et de ce fait  il  demande aux autorités mauritaniennes d’être beaucoup plus souple avec les  mareyeurs Nget Ndarien. Du fait des liens historiques  qui lient les deux pays, la Mauritanie devrait accorder des conditions préférentielles aux pêcheurs de cette localité, conclu-t-il.

Rappelons que le ministre de la pêche, Oumar  Gueye a fait une sortie récemment  pour  indiquer  que les négociations  pour le renouvellement des accords de pêche entre les deux pays, était en phase d’être concrétisé.

Oumar Gueye  a souligné que  c’est le débarquement des  ressources  halieutiques  en Mauritanie qui était la principale pomme de discorde. Néanmoins, Il a rassuré que les deux parties tomberont d’accord sur cette question.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE