Qu’est-ce que la gastro-entérite ?

Qu’est-ce que la gastro-entérite ?

0

La gastro-entérite est une infection du système digestif qui cause nausées, vomissements, crampes abdominales et diarrhée. Dans la majorité des cas, elle est de courte durée. Les symptômes surviennent rapidement et disparaissent généralement au bout de 1 à 3 jours. La gastro-entérite est due soit à une intoxication alimentaire soit à des virus ou bactéries.

Comment se transmet la gastro-entérite :

La gastro-entérite se transmet par l’une des deux voies suivantes :

Par intoxication alimentaire : La consommation d’aliments ou d’eau contaminés par des germes peut causer une gastro-entérite. Les aliments qui en véhiculent le plus souvent sont, par ordre d’importance, les fruits de mer, les fruits, les légumes mal lavés, la volaille, le bœuf et les oeufs.

Par contact avec une personne ou un objet contaminé :C’est la voie dite « oro-fécale ». On peut contracter la maladie si, après avoir touché une personne contagieuse ou des objets ou surfaces contaminés, on porte les mains au visage ou on prépare un repas sans s’être bien lavé les mains. Une personne atteinte est contagieuse à partir du moment où les symptômes commencent et jusqu’à environ 48 heures après leur disparition.

Quels sont les signes d’une gastro-entérite :

Les symptômes de la gastro-entérite

  Une perte d’appétit.

  Des crampes abdominales.

  Des nausées et des vomissements qui apparaissent

brutalement.

  Une diarrhée très aqueuse.

  Une légère fièvre (38 °C).

   Des maux de tête.

  De la fatigue.

Si elle n’est pas prise en charge correctement, la gastro-entérite peut avoir de graves conséquences chez les personnes de constitution fragile (par exemple les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes malades ou âgées) en raison de la déshydratation qu’elle entraîne.

La déshydratation survient lorsque le corps perd trop de liquide et de sels minéraux, essentiels au fonctionnement de l’organisme. Un enfant peut se déshydrater très gravement après seulement 1 ou 2 de diarrhée.

Les signes de déshydratation

  Une sécheresse de la bouche et de la peau.

  Des envies d’uriner moins fréquentes et une urine plus

foncée que d’habitude.

  De l’irritabilité.

Des crampes musculaires.

Une perte de poids et d’appétit.

Une faiblesse.

Des yeux creux.

Un état de choc et un évanouissement.

La prise en charge :

La plupart des personnes atteintes se rétablissent en l’espace de 1 à 3 jours. L’objectif du traitement est de se
réhydrater et de prévenir la déshydratation.

L’isolement de la personne malade est souhaitable. Il est donc préférable de rester à la maison et de se reposer.

Tant que les malaises persistent, mieux vaut éviter de consommer les aliments suivants, qui aggravent les crampes et la diarrhée :

 Capture d’écran 2017-12-21 à 11.54.21 les produits laitiers;

  les jus d’agrumes;

  la viande;

  les plats épicés;

  les friandises;

  les aliments riches en gras (dont les fritures);

  les aliments qui contiennent de la farine de blé

(le pain,    les pâtes, la pizza, etc.);

  le maïs et le son, qui sont riches en fibres;

  les fruits, à l’exception des bananes, qui seraient plutôt

bénéfiques, même chez les jeunes enfants de 5 mois à 12 mois3;

  les légumes crus.

Une fois les nausées disparues, réintroduire graduellement une alimentation solide en privilégiant certains aliments plus faciles à digérer. Les féculents, comme le riz blanc, et le pain blanc, sont habituellement bien tolérés et réduisent la diarrhée. Cesser de manger si les symptômes reviennent. Ensuite, ajouter progressivement les fruits et les légumes, le yogourt, puis les aliments protéinés (la viande maigre, le poisson, les oeufs, le fromage, etc.)

Si nécessaire, la prise de médicaments peut soulager les maux de ventre.

Et pour « bloquer » la diarrhée, des médicaments antidiarrhéiques.

Dr Manel Koss  Entini

E-mail : manelkos@gmail.com

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE