Mobiliser et sensibiliser les journalistes sur la vaccination et les questions...

Mobiliser et sensibiliser les journalistes sur la vaccination et les questions de santé publique

0

Mobiliser et sensibiliser les journalistes sur la vaccination et les questions de santé publique

19 December, 2017 – 14:57

Le bureau OMS de Mauritanie et le ministère de la santé entendent contribuer au renforcement des capacités des journalistes sur la vaccination et le traitement des questions liées aux urgences de santé publique.
C’est dans cette optique que s’est ouvert, ce lundi 18 décembre, à Nouadhibou un atelier de formation des journalistes sur les aspects de vaccination et de traitement des questions d’urgence de santé. Une quinzaine de communicateurs ont été conviés à cette rencontre qui s’achèvera le 21 courant. Concrètement, il s’agira d’initier des journalistes sur les aspects clés de la vaccination en tant qu’intervention majeure de santé publique. Mais aussi d’outiller les hommes des médias pour traiter efficacement les questions liées aux urgences de santé publique. Enfin, cet atelier permettra un partage d’expériences entre journalistes et organes de presse en matière de couverture des sujets de santé en général.
En effet, dans le 4ème axe prioritaire d’intervention de l’Agenda de Transformation, l’OMS dans la sous-région africaine, ambitionne de développer « une communication et des partenariats efficaces ». «Peut-on raisonnablement communiquer aujourd’hui sans les médias ? Cela me paraît difficile, même en cette nouvelle ère des médias dits médias sociaux ,a tranché Dr Abdou Salam GUEYE,,Représentant de l’OMS en Mauritanie.
Pour Dr Guèye, les hommes et femmes des médias sont des alliés extrêmement importants pour l’OMS. « Pour nous, vous êtes des partenaires, des relais particulièrement importants et incontournables
pour faire avancer la cause de la Santé, de la Couverture sanitaire universelle.
L’OMS a besoin de vous, chers amis partenaires de la vaccination pour aider la Mauritanie à faire remonter les couvertures de la vaccination dans toutes les wilayas et les moughataas. A ce propos, certains
pensent à tort que les enfants non vaccinés se trouvent dans l’arrière-pays et les endroits très difficiles et peu ouverts à l’éducation. Croyez-moi : il y a un grand nombre d’enfants non encore vaccinés dans les villes, même si cette donnée n’est pas spécifique à la Mauritanie ».
Il est reconnu aujourd’hui ,ajoute-t-il,,que « la vaccination représente l’une des interventions les plus rentables qui soient en matière de santé publique. Malheureusement, ces bénéfices de la vaccination ne
sont pas encore connus et promus par tous. Nous avons besoin de vos plumes, de vos micros, de vous écrans et de votre influence sur les réseaux sociaux pour répandre la bonne nouvelle de la vaccination
auprès de chaque mère et gardienne d’enfant, chaque grand-mère, chaque papa et autres membres importants de la famille mauritanienne ».
Le bureau OMS de Mauritanie attend, a réitéré son représentant, des professionnels de la communication un partenariat actif dans la gestion et la réponse aux situations d’urgence sanitaire. « Vous le savez, de nos jours, aucun pays n’est à l’abri d’épidémie. La dernière expérience de l’épidémie de la Maladie à Virus Ebola est un exemple retentissant pour chaque pays, particulièrement de l’Afrique de l’Ouest, et donc de la Mauritanie, pour se tenir prêt à toute éventualité pour une réponse coordonnée et efficace ».
Enfin, il se réjouira que pendant quatre jours, les participants et les experts venus du Burkina Faso, de Guinée Conakry et de Mauritanie feront le point des relations de travail entre l’OMS et les médias et recueillir les suggestions pour une meilleure collaboration ;Passer de long en large les aspects majeurs ayant trait à la vaccination : de son origine, des vaccins mis sur le marché jusqu’aux performances de la vaccination en Mauritanie ;
Quant au chargé de mission au ministère de la santé, Ahmed Jiddou Ould Zeine il a passé en revue les efforts déployés par les hautes autorités du pays pour l’achat des vaccins, la fourniture d’équipements de froid, l’achat des camions frigorifiques pour transporter les vaccins dans des conditions sûres, l’achat de 23 véhicules 4×4 au profit de 21 moughataas et la réhabilitation du siège du programme élargi de vaccination.
.Plusieurs thèmes se rapportant aux médias mauritaniens et traitement des questions de santé : état des lieux, défis et perspectives ; le rôle de l’OMS dans les situations d’urgence ; le cas de traitement d’une situation d’urgence de santé publique dans les médias ; le Programme Élargi de Vaccination : tendances, défis ,relations avec les médias et perspectives seront évoqués.

Article Original

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE