Mauritanie : les acteurs se penchent sur les défis de la valorisation...

Mauritanie : les acteurs se penchent sur les défis de la valorisation de l’élevage

0

Le  centre mauritanien d’analyse  des politiques  en collaboration avec  la Banque Mondiale  ainsi que les partenaires aux développements ont échangé sur  les questions relatives au renforcement du secteur de l’élevage, qui représente environ 10% du PIB.

En marge de cette rencontre, organisée, lundi 18 décembre, le ministère de l’élevage ainsi que les acteurs du milieu ont  discuté sur les véritables maux  dont souffre le secteur de l’élevage.

A cette occasion, le directeur des politiques, de la programmation et de la coopération au ministère de l’élevage, M. Ahmed Salem Ould El Arbi a laissé entendre que le gouvernement  est déterminé  à accompagner   le secteur de l’élevage dans  son agenda  2025.

« Les autorités comptent promouvoir et valoriser le régime pastoral traditionnel et l’intensification de la productivité et de la valeur ajoutée », souligne-t-il.

« Ils vont procéder à la réhabilitation des professions des acteurs du secteur et l’exploitation de la recherche scientifique pour la mettre au service de la ressource animale », conclut-t-il.

Rappelons  que  près de 75 % de la population mauritanienne  tire leurs revenus  des activités de l’élevage. A noter également  que le cheptel  mauritanien est riche de 20 millions de tête de bétail (camelins, caprins et bovins).

Ibrahima Junior  Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE