Home A la Une Mauritanie -Sénégal : bientôt un consensus sur le ...

Mauritanie -Sénégal : bientôt un consensus sur le gisement gazier

La Mauritanie et  le Sénégal sont résolument déterminés  à accélérer la cadence  pour mettre en place  un accord  intergouvernemental  dans  le cadre d’une gestion collégiale des ressources pétro gazières, au large de la frontière des deux pays, estimées à plus de 450 milliards de mettre cube.

En  marge du conseil présidentiel sur la politique économique et sociale, tenu, lundi 04 décembre, le ministre sénégalais du pétrole et des Energies, Mansour  Elimane Kane a apporté des éclaircissements  sur cette question.

Selon le ministre la Mauritanie et le Sénégal vont bientôt signer un accord inter gouvernemental  pour  gérer de manière optimal  ces ressources pétro-gazières.

« avec  des réserves estimées à 20 Tcf , le gisement  des hydrocarbures ,  au  large des frontières mauritano-sénégalaise constitue la deuxième plus grande réserve  depuis  les 10 dernières  années . Le premier  s’était en Egypte, qui a fait  30 Tcf », précise-t-il

Et d’ajouter, «  avec ce gisement même partagé à 50/50, le Sénégal et la Mauritanie seront au rendez-vous de l’électrification universelle en 2025 ».

Sur ce, les deux parties  ont élaboré un accord intergouvernemental  pour voir comment ils vont travailler  ensemble  avec  les pétroliers dans une coopération gagnant-gagnant.

Rappelons qu’en 2016, un protocole d’entente tripartite avait été signé  entre la société d’hydrocarbures américaine (Kosmos Energy), la  société mauritanienne des hydrocarbures et patrimoines miniers et la société  des pétroles du Sénégal (PETROSEN).

La signature de ce protocole consacre une coopération intergouvernementale pour le développement du complexe Greater Tortue, qui couvre 1200 kilomètres carrés près de la frontière sénégalo-mauritanienne.

Ibrahima Junior Dia 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here