Mauritanie : les exportations globales des produits de la pêche ont atteint...

Mauritanie : les exportations globales des produits de la pêche ont atteint 30 milliards ouguiyas cette année

0

Le premier ministre mauritanien, Mohamed Salem Ould  Bechir a indiqué que les exportations globales des produits de la pêche ont considérablement augmenté  sur la période 2014/2018, passant de 30 milliards ouguiyas en 2018 contre 14, 6 milliards en 2014.

S’exprimant, jeudi 22 novembre à l’assemblée nationale  en marge de sa déclaration de politique générale, le chef du gouvernement a également mentionné que, «  le chiffre d’affaire du secteur est estimé à plus de 900 millions de dollars cette année contre 450 millions en 2014 ».

Ould  Bechir a révélé que le secteur de la pêche génère actuellement  près de 60000 emplois directes et indirects  dans les toutes les filières des pêches maritimes (marins, industries et activités connexes).

Le ministre a souligné que le gouvernement est en train de faire un travail remarquable (amélioration du cadre juridique, renforcements des infrastructures.. )   afin que  le secteur de la pêche  continue à être un des leviers de croissance de l’économie mauritanienne.

Dans cette dynamique, l’ État va poursuivre la politique de valorisation des ressources halieutiques en procédant dans les années qui viennent  au renforcement des infrastructures portuaires, a-t-il précisé

Et de poursuivre, « le port de Tanit, la viabilisation des pôles du Pk 144, Pk 93 et Pk 28 (Routes, adduction d’eau et électrification), l’extension de la société des Chantiers Navals de Mauritanie (CNM) seront achevés ».

« La construction d’un débarcadère et d’un centre de développement de la pêche continentale à Kaédi, le développement de la pêche au niveau du lac de Mahmouda et la construction d’une écloserie artisanale au niveau du barrage de FoumGleita », a-t-il  ajouté.

Rappelons que le secteur de la pêche est l’un des principaux pourvoyeurs de devises à l’économie du pays.

Selon  l’Office National de la Statistique (ONS),  il a généré environ 507 millions de dollars en 2017, représentant  49% des exportations globales.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE