Le coup de gueule du professeur Lô Gourmo

Le coup de gueule du professeur Lô Gourmo

0
Un coup de gueule qui fera date.

Le vice-président de l’UFP et éminent professeur de droit a réagi sur sa page Facebook à la nomination du premier ministre. Lô Gourmo parle d’un gouvernement monochromatique en Mauritanie. Ce coup de gueule rageur concilierait-il les vues entre Lô Gourmo, qui a longtemps considéré que les problèmes mauritaniens relevaient de la lutte des classes et les tenants de la cohabitation (FLAM, AJD-MR) comme principale question à régler en vue de parachever l’unité nationale? Voici le texte intégral du prof L):

« Un régime de discrimination éthnique sans fard!
Avec la nomination du Premier Ministre, la boucle est bouclée: pour la première fois dans l’histoire du pays, le régime politique est ouvertement discriminatoire, exclusivement mono-ethnique et quasi-monochromatique. L’ensemble des institutions politiques et administratives centrales du pays, est dirigé par des citoyens choisis non seulement dans une seule communauté mais aussi dans un sous ensemble de cette communauté. le Président de la République, le Premier Ministre, le Président de l’ Assemblée Nationale, le Président de la Cour Suprême, le Président du Conseil constitutionnel, le Gouverneur de la Banque Centrale, l’ensemble du commandement militaire et de sécurité etc…sont tous arabes et presque tous bidhanes ( ” blancs”). Dans sa forme, dans son apparence de representation formelle, c’ est bien un régime politique d’exclusion ethnocentrique auquel on fait face. C’est une grave menace à l’unité nationale et une atteinte à la tradition républicaine de représentativité de notre peuple multiethnique.
C’ est un ultime acte de provocation, à quelques 6 mois de l’ élection présidentielle.
La lutte démocratique que doivent mener tous les démocrates du pays, à commencer par les arabes, doit intégrer cette donnée devenue fondamentale: l’institutionnalisation de la diversité da
ns le champ politique et l’interdiction de toute hégémonie ethnique dans la representation au sein du système politique et administratif. »

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE