Le cours de l’engrais flambe en Mauritanie

Le cours de l’engrais flambe en Mauritanie

0
Le président Mohamed Abdel Aziz dans un magasin Sonimex il y a deux ans.

Que se passe-t-il dans le marché de la distribution des engrais en Mauritanie? Selon nos informations, les cours ont brusquement flambé ces dernier jours avec des pics de 500% par rapport au prix de base.

Vendu par la Sonimex à raison de 130 000 ouguiyas anciens la tonne, l’engrais est souvent sujet à des spéculations. Le cours le plus courant se situe au dessus des 200 000 ouguiyas, ce qui fait dire aux observateurs que les subventions de la denrée profitent beaucoup plus aux commerçants et intermédiaires qu’aux paysans.

En 2016, un gros scandale avait secoué le marché suite à la disparition d’un tonnage estimé à 2 milliards d’ouguiyas à la Sonimex de Rosso. Le chef d’Etat avait alors ordonné une enquête implacable d’autant plus nécessaire que le directeur de l’agence Sonimex à Rosso, Ely Salem Ould Abdalla, avait pris la poudre d’escampette.

L’Inspection générale d’Etat (IGE) avait alors diligenté une enquête qui a débouché sur la saisie d’importantes quantités auprès de la société El Weva. L’enquête avait révélé à l’époque que l’engrais et les pesticides subventionnés étaient revendus jusqu’à 5 fois leur prix. Deux ans après, les produits flambent de nouveau. A qui la faute?

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE