La bataille d’Arafat a bel et bien eu lieu

La bataille d’Arafat a bel et bien eu lieu

0

Pour l’opposition, le pouvoir s’était offert le privilège inédit d’un troisième tour sensé renverser la vapeur en sa faveur dans une commune clé. Pour l’UPR, il y a eu des recours recevables sur la base des procès verbaux signés par l’ensemble des représentants des partis présents dans les bureaux concernés et dont un exemplaire est remis au magistrat présent chargé d’en notifier sur document à la Cour constitutionnele.

C’est ainsi que l’Union pour la république (UPR), parti au pouvoir, avait exercé un recours devant la Cour suprême, contestant les résultats du deuxième tour.

A l’arrivée, El Hacen Ould Mohamed, maire sortant du parti islamiste Tawassoul et candidat à sa propre succession, se dit assuré de conserver son poste, ce qui, politiquement s’entend, risque de peser lourd dans la carrière de certains pontes du régime dépêchés sur les lieux. “tout le gouvernement de la République s’est déporté à Arafat pour influer sur la volonté des citoyens, mais, nous demeurons très confiants comme les fois précédentes, nous pouvons compter sur leur détermination à ne pas accepter qu’on leur confisque leur victoire.», s’est exclamé le maire.

A noter que le ministre de l’économie et des finances, Moktar Ould Diay, a été la personnalité la plus présente dans cette commune clé.
e président de la Commission électorale mauritanienne, Mohamed Vall Ould Bilal, s’est rendu dans les bureaux de vote où est repris ce samedi le second tour des élections municipales de septembre dernier.

Le président de la Commission électorale mauritanienne, Mohamed Vall Ould Bilal, s’est rendu dans les bureaux de vote pour constater de visu la régularité du scrutin. La nation attend avec impatience le résultat d’un vote annonciateur des grandes joutes présidentielles de 2019.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE