Mauritanie/téléphonie : bientôt la génération 4G

Mauritanie/téléphonie : bientôt la génération 4G

0

Alors que beaucoup de pays africains ont déjà  basculé  dans  les services de communications électroniques mobiles de quatrième génération (4G),  la  Mauritanie s’apprête à entrer dans cette nouvelle ère.

En effet,  les 3 opérateurs (Mauritel, Mattel,  Chinguitel) ont  au plus tard jusqu’au  5 décembre 2018 à 12h00 (heure de Nouakchott)  pour soumissionner à l’obtention de la licence 4G, lit-on  lundi 08 octobre  sur le site de  l’Autorité de régulation en Mauritanie (ARE).

Ces opérateurs  ont également  une date limite du 20 novembre 2018 à 10h00 pour  demander des éclaircissements  sur le dossier.

Selon l’appel d’offre, lancé depuis le 2 octobre, « chaque entreprise intéressée est  invitée à retirer le dossier d’appel d’offres auprès de l’ARE, moyennant une somme  de 100000 ouguiyas MRU ».

Selon la même source, Il y a deux types de licences qui sont visés :

Des licences dites 4G, permettant d’utiliser les technologies 4G pour la fourniture de services de communications électroniques aux profits des opérateurs détenteurs de licences 2G/3G en Mauritanie.

Une licence dite 2G/3G/4G à un nouvel opérateur lui permettant d’utiliser les technologies 2G/3G/4G, pour la fourniture de services de communications électroniques en Mauritanie.

Le communiqué révèle également  que le nombre maximal de licences susceptibles d’être attribuées au terme de l’appel d’offres est de quatre (4) au total pour les deux types de licences repartis entre les deux lots suivants :

–        Lot 1 : réservé aux opérateurs disposant d’une licence 2G/3G en Mauritanie. Ce lot comprend trois (3) licences de type 4G.

–        Lot 2 : réservé aux opérateurs ne disposant pas d’une licence 2G/3G en Mauritanie. Ce lot comprend une seule licence 2G/3G/4G.

A noter que le réseau de téléphonie en Mauritanie  ne dispose que  de la deuxième et  troisième génération  (2G/3G).

Ibrahima Junior  Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE