Finance islamique en Afrique : la Mauritanie parmi les 18 pays...

Finance islamique en Afrique : la Mauritanie parmi les 18 pays ayant le plus fort potentiel

0

La Mauritanie fait partie des  18 pays africains  où le marché de la finance islamique  regorge  de potentiel. Le pays  pourrait bénéficier des retombées positives de cette finance en Afrique, représentant  actuellement  5% des actifs bancaires.

C’est  ce qui ressort du rapport  intitulé « «Finance islamique: des perspectives de croissance prometteuses dans 18 pays africains», publié en fin septembre par l’agence  de notation financière Moody’s.

Selon le rapport,  la finance islamique connaîtra une évolution en Afrique,  avec  ses institutions financières  qui vont détenir 10% des actifs bancaires d’ici 2023.

Le document a  révélé  également  qu’un milliard de dollars de sukuks souverains  seront  émis sur le marché  à l’horizon 2020.

D’ailleurs, des pays comme  l’Égypte, l’Algérie, le Maroc et le Soudan, ont déjà montré leur volonté de recourir à ce genre de financement  d’ici fin 2019.

« Depuis 2014, un montant de 2,3 milliards de dollars de sukuk, ou obligations conformes à la charia, ont été émises sur le continent. Le nombre d’institutions financières islamiques agréées a augmenté, passant à plus de 80 au cours des cinq dernières années », a noté l’agence.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE