Mauritanie : les experts du G5 Sahel se penchent sur la sécurité...

Mauritanie : les experts du G5 Sahel se penchent sur la sécurité alimentaire

0

Les experts du G 5 sahel, regroupant   la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad se réunissent  du 30 septembre  au 1er octobre  à Nouakchott pour échanger  sur  des questions relatives au renforcement  de la sécurité alimentaire dans cette zone.

Cette rencontre technique  de deux jours a pour objectif  principal de restituer l’étude réalisée avec le soutien de l’Organisation arabe pour le développement agricole (OADA).

Ce qui permettra  aux pays du groupe de valoriser leurs ressources halieutiques, agricoles et animales pour assurer leur sécurité alimentaire.

Ceci  en conformité avec  les recommandations de la réunion des chefs d’ États du groupe le 06 février 2017 à Bamako (Mali).

A cette occasion, le secrétaire permanent du G5-Sahel, M. Maman Sambo Sidicou a magnifié cette rencontre qui selon lui permettra aux pays membres de faire le point  sur  certains aspects  afin de mieux  exploiter  les ressources halieutiques, agricoles et animales, garant d’une sécurité alimentaire.

Et d’ajouter que, « la sécurité alimentaire, le développement économique et les opportunités d’emploi pour les jeunes constituent l’une des priorités du G5-Sahel, soulignant que la sous-région qui a beaucoup souffert de changements climatiques, a besoin de bénéficier d’importants investissements qui permettraient un développement économique salutaire ».

Depuis  plusieurs années, la zone du sahel  est confrontée principalement  au réchauffement climatique.

Ce phénomène pourrait  engendrer  des inondations récurrentes  dans le long terme, d’après une étude faite au niveau  des universités de Leeds (Grande-Bretagne) et de Grenoble (France).

En effet,  des « tempêtes  sahéliennes »,  considérés  parmi les plus explosives de la planète se développeront  dans cette région.

Cela aura des conséquences néfastes dans plusieurs secteurs (agriculture, pêche, élevage).Et du coup  le sahel sera  exposé à l’insécurité alimentaire.

 

Ibrahima Junior Dia

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE