Sebkha crie à la soif

Sebkha crie à la soif

0

Les populations  de Sekhba, situé dans la banlieue ouest de Nouakchott, vivent un véritable calvaire. En effet, depuis un certain temps, les habitants sont confrontés à un manque criard d’eau, a-t-on constaté vendredi 21 septembre.

Le liquide précieux s’est  fait  rare dans cette localité et ses environs. Actuellement c’est la ruée vers les bornes -fontaines. Les files d’attente sont trop longues  et les prix grimpent.

Le prix des fûts passent ainsi de 200 à 1000 MR, soit une hausse de 400%.

Selon des sources bien informées, la Société Nationale des Eaux (SNDE), n’a avancé aucune date de retour à la normale.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE