Mauritanie : le mariage entre la carpe et le lapin a  accouché d’une...

Mauritanie : le mariage entre la carpe et le lapin a  accouché d’une souris7

0


Par Dia Ibrahima Junior.

L’alliance  contre nature entre le mouvement d’extrême gauche de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) et le parti  d’extrême droite Sawab a accouché  d’une petite souris politique.

Au final, Sawab  a obtenu des députés grâce à l’électorat d’IRA. Et  Biram reste en prison. A l’arrivée, Sawab engrange de la visibilité et l’Ira q perdu du terrain.

En faisant du mouvement anti-esclavagiste une courte échelle, le parti extrémiste, présumé négrophobe en raison de son passé trouble, se pose en unique bénéficiaire d’un mariage sas communauté de biens, de destin et d’idéologie.

D’aucuns parlent  d’un simple flirt électoral, qui a la fugacité d’une goutte d’eau dans le désert .Tout en compatissant avec Biram Ould Dah, en détention préventive pour une affaire non élucidée, l’on ne peut que  souhaiter que lui-même mette fin à ce mariage contre nature, qui risque de couper court à ses ambitions politiques.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE