Mauritanie : le problème n’est pas l’islamisme mais l’arabisation

Mauritanie : le problème n’est pas l’islamisme mais l’arabisation

0

« L’islamisme radicale », le danger qui guette la Mauritanie. Les relatives percées des islamistes de Tewassoul  lors du premier tour des législatives, municipales et régionales, font   « pousser des cris d’orfraie » de la part  de cela même  qui ont de tout le temps , encouragés , financés ,  bivouaqués , pactisés avec le  Wahhabisme , le salafisme et le takfirisme.

Le glissement  de la Mauritanie dans l’islamisme  radical est l’une des conséquences directes de « l’arabisation » aveugle et démagogique pour appliquer sur ce pays paisible, multiethniques depuis l’indépendance.

Puisant sa légitimité dans la religion (qu’elle instrumentalise à son bon vouloir) , « l’arabisme » a écarté tous les autres courants de pensées .Le marxisme est pratiquement devenu , athéisme dans une vision grossière qui confine au « strabisme » .

A la longue les cercles de réflexions fécondes qui  ont donné à la naissance des grands mouvements de gauche (kadihne) .Les grands cercles de réflexions de gauche ont été remplacé par une vision des mouvements islamistes radicaux, prônant une vision « apocalyptique » de la Mauritanie qu’ils veulent exclusivement arabe et nécessairement anti laïque, anti africaine  et anti culture, anti musique.

Qu’on ne s’y trompe pas .Tewassoul est une conséquence visible d’une certaine gestion du pouvoir, qui a toujours instrumentalisé la religion et utilisé les oulémas pour s’imposer.

Les différents pouvoirs qui se sont succédé ont toujours prôné une arabisation à outrance. Au final, la Mauritanie arabisé à accoucher d’une élite renfermée sur elle-même et incapable de prendre la mesure de la mondialisation avec ses vraies lunettes (anglais, français, chinois..).

Le problème ce n’est pas Tewassoul, le vrai problème est une intolérance qui a transformé, Nouakchott en un « grand goulag  » ou l’islamisme rituel côtoie  l’esclavage, le racisme, sans mot pipé.

La vraie solution réside dans la promotion des valeurs de modernité, de tolérance, de diversité afin de retrouver cette Mauritanie plurielle dont il ne subsiste plus rien.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE