Mauritanie : le dernier coup de poker de Aziz

Mauritanie : le dernier coup de poker de Aziz

0

Alors qu’on  s’achemine directement au deuxième tour  du scrutin (législative, municipale et régionale),  le 15 septembre , les « faucons »  du palais sous la houlette du président,  Aziz s’activent  de tous bord pour  remporter  la dernière bataille , décisif pour  les échéances présidentielles de 2019.

Une victoire au deuxième tour qui permettra  au maitre du jeu  de réviser encore une fois de plus la constitution, pour un éventuel troisième mandat, selon les méchantes langues.

Certains observateurs avancent que le raïs n’a pas dit son dernier mot .En public il jure sur le saint coran  qu’il ne va pas  briguer un  troisième mandat .Et en catimini, il  active ses faucons, en vue de dérouler  son plan A, consistant à se baser sur une légitimité populaire pour  faire du « forcing ».

Ou son second plan, qui pourrait lui garantir une sécurité après son départ, en plaçant ses hommes de confiances à la destinée du pays.

Ce qui est sûr, Aziz  est sur le point de réussir son pari avec  cette première tendance  des résultats observés  lors du premier tour  de ce scrutin, qui n’a pratiquement pas  laissé aucune chance à l’opposition.

A part  les « islamistes radicales » qui font preuve de résistance, les autres formations politiques sont  quasiment out.

Il n’y a  pas photos, Aziz va passer  devant  les  islamistes

Malgré une tentative de l’opposition,  qui  essaye de forme un bloc autour de Tewassoul, pour faire face à l’Union Pour la  République (UPR), le chemin semble  baliser pour  une victoire éclatante de cette formation politique, n’ayant  qu’un  seul mot d’ordre, conserver le pouvoir  d’ici un an.

D’après les sondages, recueillies auprès des mauritaniens,  allant du citoyen  lambda aux observateurs  avertis, l’UPR  déjouera  incontestablement  la montée en puissance des islamistes, qui rêvent  un jour de voir  leurs idéologies et lois triomphaient  dans un pays à 100%  musulmans.

Dans 4 jours,  le verdict des urnes nous  édifiera, qui de l’UPR ou des islamistes remportera  la dernière bataille. Wait and see…

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE