Renforcer la résilience de l’élevage pastoral : la FAO et ...

Renforcer la résilience de l’élevage pastoral : la FAO et l’Etat joignent leurs forces

0

La Mauritanie et la FAO sont  résolument déterminées à faire face aux aléas  qui empêchent l’élevage mauritanien de jouer pleinement son rôle dans le processus  de création de valeur ajoutée du pays.

En effet, la ministre de l’élevage, Mme Fatma Vall Mint Soueinae a reçu, jeudi 06 septembre, le représentant résident  par intérim de l’organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) accrédité en Mauritanie.

Au cours de cette entrevue, les deux parties ont évoqué fondamentalement  la question relative à l’amélioration des conditions de production et d’exploitation  des ressources animales.

Les deux responsables ont également  examiné  les différents aspects des liens de coopération unissant le ministère de l’élevage et la FAO et les moyens de les consolider davantage.

Rappelons  que la FAO appuie le secteur de l’élevage, qui représente  environ 10%  du PIB  à travers un programme dénommé  «  Cadre de programmation par pays (CPP) », définie sur une période de 5 ans (2017/2021).

Ce programme soutient  3 secteurs prioritaires à savoir la production agricole, d’élevage et de pêches créatrices d’emploi et de valeur ajoutée inclusives et durables.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE