Mauritanie : 2 journalistes condamnés pour diffamation

Mauritanie : 2 journalistes condamnés pour diffamation

0

La Cour Correctionnelle du tribunal régional de Nouakchott Ouest a rendu, jeudi 06 septembre, son verdict  concernant  l’affaire des deux journalistes, Babacar Baye N’Diaye, directeur de rédaction de Cridem et  Mohamdi Ould Saïbott, directeur du site Taqadoum, accusés de « diffamation ».

En effet,  la cour a  reconnu coupables  les deux journalistes , sommés de payer une amende.

Ainsi, le procureur  a demandé 1 million d’amende contre les prévenus mais le tribunal leur a infligé la somme de 900000 MRO chacun.

En plus de cela, les  journalistes devront  également  s’acquitter  chacun  de la somme de 5200 MRO pour frais de justice.

Enfin, « la cours a ordonné à ces derniers de publier la décision de justice dans trois journaux à  large diffusion à leurs propres frais  ».

Aucune peine de prison n’a été prononcée contre les deux mis en examen mais des amendes d’un million d’ouguiya, aux titres de frais de justice.

Les avocats de la défense ont demandé la relaxation pure et simple de leurs clients.

Rappelons que  N’Diaye et Saïbott avaient  été inculpé  suite à une plainte déposée par  l’avocat Franco-mauritanien, Jemal Ould Mohamed Taleb, accusant  ces derniers de diffamation.

Après une semaine de détention au Commissariat Spécial de Police Judiciaire, les deux journalistes ont comparu, jeudi 23 août, devant le tribunal correctionnel, qui avait mis sa décision en délibéré.

Ibrahima junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE