Mauritanie : une montée de l’islamisme qui risque de légitimiser ...

Mauritanie : une montée de l’islamisme qui risque de légitimiser le troisième mandat de Aziz !

0

À quelques jours seulement  du  scrutin du 1er septembre (municipales, législatives et régionales) en Mauritanie, les premières tendances  sont largement favorables à la mouvance présidentielle suivie des partis d’obédience idéologique à savoir l’islamisme du  Tawassoul  et le mouvement identitaire des négros africains incarnés par l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA).

Une montée en puissance   du « fascisme idéologique» qui risque sans doute de légitimiser  la thèse d’un  troisième mandat  du président, Mohamed Oud Abdel Aziz,  qui a pourtant récemment  fait fi de cette imagination populaire.

Selon certains observateurs  le maître du jeu  n’a pas encore dit  son dernier mot d’autant plus que l’ombre du raïs à planer sur ces élections  avec des visites de terrain  sur fond de campagne électorale, histoire de dire au peuple, laissez- moi continuer mes sentiers.

 À malin, malin et demi

Les « esprits  avertis » savent pertinemment que  l’homme fort de Nouakchott  a déjà tout baliser , depuis  le premier  test  des élections référendaires du 5 août 2017, pour  maintenir son plan A où au cas contraire faire dérouler  le second plan , qui consiste  à  confier  les rênes du pouvoir à un de ses hommes  de confiance .

Certains évoquent même le nom de Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, chef d’Etat-major général des Armée. Et  le maire de Zoueirat (Nord) Cheikh Ould Baya, un capitaine de l’armée à la retraite.

À quelques mois du scrutin présidentiel, qui s’annonce décisif pour la destinée de la Mauritanie, les ONG, les mouvements de défenses, portent  un regard croisé  sur  l’évolution de la situation politique du pays.

Aziz  aura-t-il les moyens de ses ambitions? ,  le raïs  respectera-t-il  sa parole ?  Et  quel sera la position de la communauté internationale face à cette énigme mauritanienne ?

Voilà autant de questions qui hantent  de plus en plus le sommeil  des citoyens mauritaniens, préoccupés par  un pays  uni, capable à taire les divergences.

Affaire à suivre …

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE