Affaire Biram Ould Dai : l’IRA dénonce l’instrumentalisation de la justice

Affaire Biram Ould Dai : l’IRA dénonce l’instrumentalisation de la justice

0

L’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) a  dénoncé  l’implication des autorités mauritaniennes  sur  le procès  de leur  président, Biram Ould Dai.

Dans un communiqué, publié vendredi 17 août, l’organisation n’a pas apprécié le refus du ministère public  d’exécuter l’ordre du juge d’instruction  du tribunal régional de Nouakchott Sud qui a convoqué  Biram pour poursuivre l’instruction.

Selon la même source, « le juge d’instruction a exprimé à Biram à travers ses avocats  Me Bah Ould Mbareck et Teyib Ould Mahmoud toute sa désolation et son impuissance ».

L’IRA a laissé entendre que cette attitude démontre que la justice est aux  ordres  de l’exécutif, qui l’utilise pour des règlements de comptes.

De l’avis de certains observateurs, le fait le plus marquant   de  ce  début de campagne électorale  (municipale, législative et régionale), ouverte , ce vendredi  17 août, est la détention du candidat à la députation pour le parti SAWAB.

Rappelons que Biram  a été arrêté, jeudi dernier à Nouakchott  par la police suite à une plainte déposée par un avocat  l’accusant d’incitation à la violence.

Ibrahima Junior Dia

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE