Mauritanie : la SMPL a du mal à...

Mauritanie : la SMPL a du mal à s’approvisionner en lait local (Ould El Ghailany)

0

Le directeur général de  la Société Mauritanienne des Produits Laitiers à Néma (SMPL),  Mohamed Abdallahi Ould El Ghailany,  a indiqué que la structure fait face à certains aléas notamment  le déficit pluviométrique  et  le refus des éleveurs de cette localité  à vendre du lait.

S’exprimant, lundi 13 aout à Néma , en marge de la visite d’information  du président , Mohamed Ould Abdel Aziz  dans cette zone  , le responsable a souligné que malgré ces contraintes , la société a commencé  à relever  le défi de  l’ offre en juillet 2017.

Selon les informations fournies par l’Agence Mauritanienne d’Information(AMI),  « pour   pallier à cela la SMPL   dispose d’un complexe industriel composé de trois lignes de production. La première est un pasteurisateur d’une capacité de 5000 tonnes par heure, la deuxième une ligne de produits dérivés tels que le yaourt et la crème fraiche. La troisième est la ligne du lait de longue conservation, qui est la base sur laquelle l’usine est fondée pour l’exploitation du lait abondant en automne et en hiver et le rendre disponible en période de pénurie ».

Et d’ajouter, « la SMPL reçoit le lait dans trois points de collecte à Bengou, à Worken et à Chamiya sur la route de l’Espoir avec une capacité de 10 000 tonnes pour ces réservoirs ».

De son côté, le président de l’Association des éleveurs au Hodh Charghi, Cheikh Ould Taher, a magnifié cet ouvrage qui selon lui est   l’une des plus grandes réalisations qu’a connu la wilaya depuis l’indépendance.

« le citoyen, qui ne possède qu’une ou deux vaches, peut facilement toucher un revenu quotidien grâce à cette nouvelle infrastructure, car la SMPL achète le litre de lait de vache directement de l’éleveur là où il se trouve à 21 N-UM sans avoir à supporter les coûts de transport » a-t-il expliqué .

Ibrahima Junior Dia

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE