Accidents de la route en Mauritanie : l’opposition tire sur la...

Accidents de la route en Mauritanie : l’opposition tire sur la sonnette d’alarme

0

Le  Front national pour la démocratie et l’unité (FNDU), l’une des principales forces de l’opposition, est monté au créneau pour  dénoncer  le laxisme de l’Etat  face à  la recrudescence des accidents de la route, faisant de nombreuses victimes.

Dans un communiqué publié, dimanche 05 août, le FNDU a fustigé la passivité  des autorités face à ce fléau, qui commence  à avoir des conséquences désastreuses sur les populations.

Selon  la même source, « le réseau routier national a connu sous l’actuel régime un état de délabrement sans précédent dans l’histoire du pays. La route de l’Espoir et celles de Nouakchott-Rosso et de Nouakchott-Nouadhibou, sont devenues de véritables abattoirs qui, quotidiennement, emportent, chacune, son lot de vies humaines et de dégâts matériels ».

Et d’ajouter, « L’entretien de ces axes vitaux a été abandonné depuis plusieurs années, et l’ENER qui en assurait la maintenance a été mis en faillite et dissous.

Le FNDU a également mentionné que, « la dégradation de ces routes, en plus des douloureuses pertes humaines et des importantes pertes matérielles qu’elle occasionne, contribue à la paralysie de l’économie nationale, et se répercute négativement sur le pouvoir d’achat des citoyens du fait des surcouts qu’elle impose pour le transport des marchandises à l’intérieur du pays ».

D’après les statistiques, 660 accidents de la route ont été enregistrés en 2017  contre 526 en 2016. Ces drames  ont fait  443 morts et plus de 2031 blessés en 2017  contre  128 morts et 1601 blessés, l’année précédente.

A noter qu’un accident de voiture a fait état de 8 personnes tués et 14 autres blessées , samedi dernier,  à l’Ouest de Boutilimit, une ville située à plus de 150 km au sud-est de Nouakchott.

Ibrahima junior Dia

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE