Hépatite B et C : la prise en charge des patients ...

Hépatite B et C : la prise en charge des patients a progressé de 50% (ministre de la santé)

0

Le ministre mauritanien de la santé, Boubacar Kane,  a  indiqué  que  la prise en charge des patients  atteints  d’hépatites (B  et C)   a progressé de 50%, passant ainsi de 25% à 75%. Ceci grâce aux efforts de l’institut d’hépatologie et de virologie.

S’exprimant, samedi 28 juillet  à Nouakchott en marge de la journée  mondiale de lutte contre les hépatites, le professeur a également  mentionné que, « le pays compte éradiquer  la maladie dans les délais fixés après avoir introduit un vaccin contre l’hépatite C ».

Boubacar  a précisé que «  la lutte contre les hépatites en Mauritanie a pris un nouvel élan après la création du programme national d’hépatologie et de virologie en 2011 ».

«  Ces efforts se sont traduits  par  un  bond qualitatif, permettant la création en 2014 de l’institut national d’hépatologie et de virologie, qui assure la prise en charge de toutes les franges ciblées », a-t-il souligné.

De son côté,  le représentant par intérim de l’OMS à Nouakchott, Dr Zombré Sosthène a avancé des statistiques,  selon lesquelles les hépatites B et C sont des épidémies silencieuses qui touchent plus de 70 millions de personnes en Afrique  dont 9/10  n’ont jamais subi de test de dépistage de la maladie.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE