Mauritanie : Ahmed Hamza quitte le navire du RFD

Mauritanie : Ahmed Hamza quitte le navire du RFD

0

L’ex-maire de la capitale, Ahmed Hamza a annoncé, jeudi 26 juillet, sa démission du parti du Rassemblement des forces démocratiques (RFD).

C’est dans une lettre officielle adressée au président du parti,  Ahmed Ould Daddah que le responsable a révélé sa démission et les raisons qui  l’ont poussé à claquer la porte de cette formation politique.

Ainsi, dans  un extrait de  cette lettre,  l’ex-membre du Bureau permanent et  du Bureau Exécutif a mentionné que, « En dépit de tout cet engagement politique, tant pour vous que pour le RFD, j’ai senti, avec amertume, que depuis un certain temps, je devenais, de plus en plus, un problème pour vous. A l’origine de cette situation, pourrait-t-on penser, des rumeurs pour lesquelles je n’étais pour rien et qui réclameraient le renouvellement et l’alternance au niveau de notre parti, le RFD. ».

Poursuivant ses dires, Ahmed Hamza a indiqué, « Quoi qu’il en soit, le constat est, désormais, là. J’étais devenu un problème. En effet, toutes les réunions du parti qui s’étaient tenues au cours des deux dernières années ont toujours été marquées par un malentendu et une incompréhension entre vous et moi-même. Ainsi, toutes mes demandes de parole ou prises de parole vous irritaient, à chaque fois. Aussi, loin est le temps où nous entretenions d’excellentes relations de concertation et d’échange de points de vue. Plus rien de cela, depuis un certain temps »

Et d’ajouter , « Il m’était apparu que le manque de dialogue entre le RFD et les autres partis de l’opposition, d’une part, et l’unilatéralisme et l’improvisation, puis la radicalisation de notre parti, le RFD, d’autre part, que tout cela était contre-productif. Un point de vue qui était partagé par d’autres responsables de ce parti ».

Cette mesure  arrive dans un contexte où  le RFD  à annoncer qu’il va participer aux futurs  échéances électorales (législatives, régionales et municipales), prévues le 1er septembre prochain.

Une question qui a soulevé une  vive polémique au sein  du RFD où certains membres ont dénoncé l’unilatéralisme auquel  les dirigeants ont fait montre.

Au fur et à mesure que les  échéances électorales  approchent,   le champ politique mauritanien nous réserve des surprises et des rebondissements à n’en plus finir.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE