Mauritanie : la Banque Centrale a récupéré 96% de l’ancienne...

Mauritanie : la Banque Centrale a récupéré 96% de l’ancienne ouguiya

0

Le gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), Abdel Aziz Ould Dahi a fait savoir que six mois après  l’entrée en vigueur de la nouvelle monnaie  son institution a récupéré  près de 96% de l’ancienne ouguiya (ouguiyas MRU), fixé  sur une période d’un an.

S’exprimant dans les colonnes du journal  La Tribune Afrique  au cours d’un entretien, publié lundi 09 juillet, le patron de la banque des banques  est  largement revenu sur  cette réforme de la monnaie locale  et  le futur changement de statut de la BCM.

Selon  le gouverneur, la réforme  en plus d’avoir de l’impact sur  l’économie et le marché,  a eu pour  effet  d’augmenter  considérablement   la liquidité bancaire et le taux de bancarisation.

Ainsi,  de janvier à  juin, 15.000 nouveaux comptes bancaires  sont venus s’ajouter à quelque 300.000 comptes déjà existants. Et beaucoup de cash qui circulait est revenu dans le circuit bancaire, a révélé le responsable.

Et d’ajouter que «  le taux de bancarisation se situe entre 15% et 25 % si on compte les instituts de micro-finance (IMF) ».

En outre, le diplômé de l’Ecole Polytechnique de Lausanne (Suisse) a indiqué ce changement monétaire est arrivée à son heure dans la mesure où l’ouguiya devrait  impérativement  être au diapason de la finance moderne.

Les autorités monétaires devraient également faire face à une quantité de monnaie en circulation largement supérieure  à  celle offerte, a-t-il rappelé.

Maintenant  que cet  objectif est quasiment atteint, la BCM changera  bientôt de statut  pour jouer pleinement son rôle  dans le processus  de la mise en œuvre de la politique monétaire du pays,  à préciser, le gouverneur de la BCM.

Crée  le 28 juin 1973, en remplacement du  franc CFA, l’ouguiya  a connu  un nouveau taux de change depuis  le 1er janvier  2018 (taux de 10 pour 1).

Ibrahima Junior Dia 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE