Sommet de l’Union Africaine à Nouakchott : les préparatifs vont bon train

Sommet de l’Union Africaine à Nouakchott : les préparatifs vont bon train

0
A general view shows Chad's President Idriss Deby addressing delegates during the 26th Ordinary Session of the Assembly of the African Union (AU) at the AU headquarters in Ethiopia's capital Addis Ababa, January 31, 2016. REUTERS/Tiksa Negeri - RTX24TF2

La capitale mauritanienne, Nouakchott  est  fin  prêt à accueillir  le  31e sommet  de l’Union Africaine (UA), considéré comme l’un des plus décisifs avec notamment  la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

Ainsi, à quelques semaines de cet évènement historique (du 25 juin au 02 juillet 2018), le président mauritanien, Mouhamed Ould Abdel  Aziz s’est  déjà enquis  des travaux  du nouveau palais des congrès qui sont presque achevés.

Ce  joyau  doté d’une grande  salle de conférences d’une capacité de 4.500 personnes, de 300 bureaux et d’espaces de pauses présidentielles, pourra  accueillir pas moins de 60 délégations de 6 personnes chacune.

En plus de cela le chef de l’Etat mauritanien  a dernièrement visité  le complexe, sis à proximité de l’aéroport international «Oum Tounsy»  et a constaté que les travaux  avancent à grands pas. Les techniciens  de ce projet ont rassuré que le chantier sera livré à temps.

Si l’on se fie  au porte-parole du gouvernement mauritanien, Dr. Mohamed Lemine Ould, ce sommet est parti pour être une réussite totale car près de 30 chef d’Etats  ont donné leur accord pour participer  à  cet  évènement.

Actuellement  ce sommet suscite moult commentaires que soit du côté des autorités et des médias africains.

D’ailleurs, certains  organes de presse  ont évoqué la présence d’Emanuel  Macron  et du roi Mohamed VI  pour ce sommet qui promet encore des surprises.

Rappelons qu’en espace de 3 ans, la Mauritanie  a organisé deux sommets  d’envergure à savoir  la  ligue arabe en 2016 et  celui des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) de cette année.

Ibrahima Junior  Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE