Mauritanie : l’opposition ne participera pas aux prochaines élections

Mauritanie : l’opposition ne participera pas aux prochaines élections

0

Le  Forum national Pour la démocratie et l’unité (FNDU), regroupant une dizaine de partis politiques  est  sur  le point  d’honorer sa vieille tradition  à savoir  boycotter les élections.

En effet, le dialogue entamé  entre  l’Union des Forces du Progrès (UFP) et cette formation s’est soldé par un échec, a-t-on appris mardi 17 avril de sources sûres.

La délégation de l’UFP conduite par M. Mohamed Ould Maouloud  n’a pas réussi à convaincre les membres du FNDU, qui ont exigé l’élaboration d’un gouvernement consensuel pour superviser les échéances électorales de 2018 et 2019.

Néanmoins, les deux parties ont convenus de participer à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée du contrôle et de la supervision du processus électoral.

A cette occasion, Ould Maouloud  a  précisé  que  « les concertations entre l’UPR et le FNDU ont été tenues secrètes sur demande de l’opposition ».

Malgré certains désaccords, le chef  de file de  l’UFP  s’est montré  optimiste  quant à un éventuel compromis entre l’opposition et le pouvoir.

Rappelons que  le FNDU a exigé  récemment  un processus électoral concerté (législatives, régionales, municipales et  présidentielle) dans un document parvenu à la presse.

Ibrahima Junior Dia

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE