Le président de la zone franche passe en revue les projets déjà...

Le président de la zone franche passe en revue les projets déjà réalisés

0

Nouadhibou, 03/04/2018 – Le président de la zone franche de Nouadhibou, M Mohamed Ould Daf, au cours d’une conférence de presse, à l’issue de la clôture des travaux de la deuxième édition du forum de l’investissement 2018, a souligné l’importance des projets qui ont été réalisés à Nouadhibou et évoqué leur impact sur les citoyens.
Il a mis en exergue, l’intérêt du forum en matière de promotion de la zone franche, d’attractivité pour les investissements et de valorisation du potentiel de l’important pôle économique et de développement que représente la zone franche.
Il a précisé que l’organisation de ce deuxième forum intervient après l’éclatante réussite de la première édition. La large participation qui a marqué le dernier forum dénote la pertinence d’une telle rencontre qui a vu la présence massive d’entreprises d’envergure internationale opérant dans le domaine des infrastructures portuaires ainsi que de nombreux investisseurs nationaux et étrangers en dépit du caractère restrictif de sa thématique.
Il a indiqué que la réussite des deux éditions du forum résulte de l’intérêt que lui accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a tenu, malgré ses multiples préoccupations, à l’honorer de sa présence.
Il a révélé que le forum a été marqué par la signature d’un accord commercial avec l’une des plus importantes sociétés de travaux portuaires qui sera mis en œuvre avant la fin de l’année en cours.
Le président de la zone franche de Nouadhibou a rappelé le rôle qui incombe au secteur privé dans le cadre du partenariat en faveur du développement durable.
Par la suite, il a répondu aux questions des journalistes, relatives aux domaines d’intervention de la zone franche, les résultats que cette institution a déjà enregistrés, son impact sur le développement urbain et le cadre de vie des habitants de Nouadhibou, précisant que les investissements dans la capitale économique ont atteint plus de 600 millions de dollars, que 1.200 opportunités d’emplois ont été créées et que le chiffre d’affaire du Port Autonome de Nouadhibou s’est considérablement accru, passant de 2 milliards d’ouguiyas à 5 milliards d’ouguiyas.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE