Les Hommes de l’ombre de la guerre Aziz-Bouamatou

Les Hommes de l’ombre de la guerre Aziz-Bouamatou

0

Dans la bataille acharnée à laquelle se livrent le régime mauritanien et l’oligarque Mohamed Ould Bouamatou, plusieurs consultants alimentent chaque camp en informations.
L’empire Bouamatou SA (BSA) de Mohamed Bouamatou dispose d’un joker pour nourrir les nombreuses procédures qui l’oppose depuis plusieurs années au régime mauritanien. Depuis 2008, le groupe contrôle, par le biais de la société luxembourgeoise CEFO, le cabinet d’enquête Gaudino intelligence économique, fondé par l’ancien inspecteur de la brigade financière de Lyon, Antoine Gaudino, célèbre pour avoir enquêté sur le bureau d’études Urba, qui finançait le Parti socialiste (PS) dans les années 1980. Installé à Marseille, le cabinet Gaudino est désormais dirigé par le consultant français Olivier Peschard, et a mené plusieurs missions pour le compte de BSA, notamment sur le dossier Mauritania Airways. Co-fondée par BSA et Tunisair, cette compagnie aérienne a été mise en liquidation par Nouakchott en 2013 et le président de son conseil d’administration arrêté .

Le régime mauritanien fait également travailler des consultants privés sur le patrimoine de Mohamed Ould Bouamatou. Parmi les sociétés sollicitées figure Consulting de Jean-Paul Bonnet, fils d’Yves Bonnet qui dirigea, de 1982 à 1985, la Direction de la surveillance du territoire (DST), le contre-espionnage français. Ides a réalisé de nombreuses enquêtes sur Mohamed Ould Bouamatou et ses collaborateurs pour le compte de la Mauritanie. Selon Intelligence Online, Bonnet père et fils sont également actifs dans la gestion des escales d’Air France en Afrique de l’Ouest via leur société Ambactia.

AI

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE