Sénégal : 5 ans de prison pour le maire de Dakar

Sénégal : 5 ans de prison pour le maire de Dakar

0

Le long feuilleton judiciaire, qui porté sur une affaire d’escroquerie de deniers publics et de faux et usage de faux, vient  de se terminer dans la capitale sénégalaise.

La cour d’appel de Dakar  a rendu son verdict, jeudi 30 mars.  Ainsi, le maire de Dakar, Khalifat Sall et son directeur administratif et financier  (DAF),  Mbaye Touré sont condamnés à 5 ans de prison ferme et une amende de 5 millions de FCFA (environ  7622.46 euros).

Le tribunal  a également condamné  les autres co-prévenus. Ainsi, la secrétaire Fatou Traoré  a été condamnée à deux ans de prison, dont six mois ferme. Yaya Bodian et Mbaye Touré, respectivement comptable à la mairie de Dakar et directeur administratif et financier de la municipalité, ont été condamnés tous deux à cinq ans de prison ferme.

Cette  décision  a suscité moult commentaires au sein de la classe politique sénégalaise. Ainsi le « virulent »  homme politique, Barthélémie Diass  est montée aux créneaux pour dénoncer cette « forfaiture ».

Empruntant les mots du président américain, Donald Trump, le Maire de Mermoz-Sacré Cœur  a qualifié la «justice sénégalaise de merde ».

De son côté, le président du parti  REWMI, Idrissa Seck  a indiqué que le procès  n’est pas fini. La condamnation n’est  que de première instance. Et par conséquent un appel sera déposé. Le chef de file de REWMI a exhorté certains magistrats à prendre leur responsabilité pour combattre cette « machination ».

« Au cas contraire  c’est le peuple souverain qui descendra dans la rue pour dire non à cette injustice » a-t-il averti.

« Le chef de l’Etat est en train de souiller la belle image de la démocratie sénégalaise .Le Sénégal n’est pas un royaume », dénonce-t-il.

Rappelons que  l’idylle de Dakar et ses collaborateurs  ont été accusés  d’un détournement présumé de 1,83 milliard de FCFA, environ 2,8 millions d’euros entre 2011 et 215.

Ibrahima Junior  Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE