AMDH : tortures, apatridie, disparition forcée… les signes d’une dégradation des droits...

AMDH : tortures, apatridie, disparition forcée… les signes d’une dégradation des droits en Mauritanie

0

Même reconnue officiellement depuis 2005, l'Association mauritanienne des droits de l'homme (AMDH) a déploré, lors d'une conférence de presse organisée vendredi 2 mars 2018, son incapacité à mener sa mission en Mauritanie, à cause des obstacles administratifs.
« Nous sommes dans l'impossibilité de venir en aide aux populations mauritaniennes, notamment les enfants, les femmes et les personnes vulnérables, mais aussi les familles de migrants résidant dans le pays, qui sont toutes confinées aujourd'hui (…)

SocialOriginal Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE