Indice de l’émergence africaine 2017 : la Mauritanie au bas de...

Indice de l’émergence africaine 2017 : la Mauritanie au bas de l’échelle

0

La Mauritanie devra  faire des efforts  sur le plan politique, économique et social pour entrer dans le cercle restreint des pays émergents en Afrique. En tout cas c’est  ce qui ressort  du rapport, publié en début de semaine, par l’Observatoire pour l’Emergence en Afrique (OBEMA) qui a étudiée  l’Indice de l’Emergence en Afrique  pour l’année 2017.

Ainsi, si l’on se fie au classement établi par cette agence, la Mauritanie occupe  la 45e place sur  les  54 pays africains  sélectionnés. Elle se positionne à  la catégorie « autre » parmi  lesquelles, on a   « l’émergent », « seuil », « potentiel », avec une moyenne  générale de 38,11.

Le document  révèle  également que la palme de l’émergence revient  à l’Ile Maurice  qui occupe  la première place avec  une moyenne générale de  68,04.

Par ailleurs, le TOP 10  de l’émergence africaine  s’effectue comme suit :

L’ile Maurice (1er, 68,04)

L’Afrique du sud (2e , 62,74)

Seychelles (3e,  61,31),

Botswana (4e ,60,31)

Cap-Vert (5e , 57,73)

Rwanda (6e ,56,20)

Ghana (7e , 55,45)

Tunisie (8e  , 55,17)

Namibie (9e , 55,07,)

Maroc (10e , 54,62).

De l’avis de certains spécialistes la Mauritanie qui est au stade de l’élaboration d’un plan de développement  à  court et  moyen terme (SCAPP), devra batailler ferme pour retrouver le « camp de l’émergence »  où  beaucoup de pays africains commencent  déjà à récolter  les fruits de ce programme à long terme ,structurel et ambitieux.

A noter que,  cet index de l’émergence s’est basé sur  23 indicateurs  pour effectuer  ce classement. Les critères sont regroupés en quatre dimensions (politique, économique, développement humain, et société).

Ibrahima Junior Dia 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE