A monsieur le gouverneur de Saint Louis

A monsieur le gouverneur de Saint Louis

0

A monsieur le gouverneur de Saint Louis

6 February, 2018 – 08:56

Un pêcheur a été tué. Si, d’une manière générale, nous condamnons tout meurtre, celui d’un de nos frères sénégalais nous touche particulièrement car notre relation ne date pas d’hier. Mais je tiens, aussi, à informer monsieur le Gouverneur de Saint-Louis que la Mauritanie est un pays souverain, fort de ses propres lois qu'il faut respecter. Lorsque le Sénégal demanda, aux éleveurs mauritaniens, de sortir du territoire sénégalais, ceux-ci obtempèrent et évacuèrent, sans préavis, leur bétail, bien que la population sénégalaise en tire, elle aussi profit. Faut-il souligner que quinze mille vaches sénégalaises paissent en Mauritanie et que personne ne les inquiète ? La culture du bon voisinage ne doit pas être d'un seul côté.

J'informe ici ceux qui ne le savent pas la Mauritanie applique sa propre politique de pêche et c'est son droit. Elle a accordé quatre cents licences de pêche à nos frères et voisins sénégalais. Eux ont refusé d’accorder les mêmes faveurs aux navires de pêche mauritaniens. Ça n’a pas affecté nos relations et nos armateurs sont, tout simplement, partis investir en Guinée-Conakry et Guinée-Bissau.

Monsieur le Gouverneur, la perte humaine est, certes, douloureuse et nous la déplorons tous mais vous connaissez la loi et les consignes militaires. N’encouragez pas nos frères et voisins à courir des risques ! En espérant que mon message soit bien reçu et compris, je vous prie de transmettre nos condoléances les plus attristées à la famille du défunt et à tous nos frères sénégalais, priant Allah le Tout puissant de lui accorder Sa clémence et Sa miséricorde, amine.

Mohamed Yahya ould Boubane

Article Original

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE