Mauritanie : Birame fait les yeux doux à l’opposition progressiste

Mauritanie : Birame fait les yeux doux à l’opposition progressiste

0

Longtemps restée éparpillée chacun de ses leaders de son côté et animé par ses propres idées, l’opposition mauritanienne cherche présentement à se grouper dans toute  sa diversité pour faire poids face au régime en place.

C’est dans cette perspective que le président de l’IRA, Birame  Dah Ould Abeid, apôtre de la lutte contre l’esclavage, cherche à fédérer l’opposition en vue des  prochaines élections cruciales du pays.

Ould Abeid a rencontré  la première semaine de l’année 2018 les  partisans des partis de l’Union des Forces de Progrès (UFP) et  celui des forces progressistes pour le changement (FPC) dirigé par Samba Thiam.

L’objectif  est de rapprocher davantage leurs positions idéologiques et politiques ainsi que leur ligne de conduite sur les grandes questions liées  la construction nationale. De mettre en place un mécanisme de dialogue permanent entre les différents  partis de l’opposition,  attachés aux constantes nationales,  en vue de sortir de la crise multidimensionnelle que traverse le pays.

Il s’agit en outre d’adopter des politiques de développement nourries des valeurs de liberté, de justice et de solidarité de nature à resserrer  le tissu social et à renforcer l’unité nationale.

Par ailleurs, l’opposition   aspire  une vie politique démocratique saine pouvant préserver les acquis,  contrer l’extrémisme, la marginalisation et l’exclusion et  prémunir le pays contre les dangers.

Ce qui garantit la sécurité et la souveraineté de la Mauritanie, et ses aspirations vers le mieux.

Diary N’diaye Bâ

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE