Mauritanie : l’opposition déterminée à réactiver sa vieille doléance

Mauritanie : l’opposition déterminée à réactiver sa vieille doléance

0

Après une accalmie de près de 5 mois  sur le champ  politique, l’opposition  a décidé  de réactiver  sa vieille doléance à savoir  le départ du président, Mohamed Ould Abdel Aziz du pouvoir.

Effet,  depuis quelques jours, les détracteurs d’Aziz sillonnent  les rues  de la capitale mauritanienne  pour sensibiliser  les populations  du danger du régime actuel.  Ainsi, ils exhortent  les citoyens à organiser  des manifestations pour  dénoncer  la situation chaotique du pays.

Ainsi, c’est l’emblématique, Ahmed O. Daddah,  président  du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), accompagné de quelques dirigeants politiques, qui a donné le ton. Le chef de file du RFD  a  entrepris  une série de visites  dans certains marchés de la capitale pour leur conscientiser du danger qui guette la Mauritanie.

« Actuellement  le pays traverse l’un des pires moments de son existence,  avec  une  situation socio-économique explosive .La pauvreté gagne du terrain  alors que rien n’est fait pour  stopper  ce fléau » , a tenu à dénoncer , l’un des dinosaures politique du pays .

Ahmed O. Daddah demande aux populations de ne pas être passif  face à  cette  situation désastreuse et  leur invite à descendre dans les rues.

A noter que lors de l’élection présidentielle  de 2007, Ahmed O. Daddah  a été classé deuxième avec  un score de 20,70 % lors du premier tour. Au second tour, il obtient  47,11% des voix mais il a été battu par  Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.  Le président  du  RFD a été désigné chef de l’opposition en Mauritanie par le Conseil constitutionnel le 30 mai 2007.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE