Forum de Dakar : les acteurs sous le charme...

Forum de Dakar : les acteurs sous le charme de la force du G5 SAHEL

0
PARTAGER

Les acteurs  (experts  en sécurité, personnalités politiques, bailleurs de fonds, etc.) sont unanimes  quant- à l’utilité de la force conjointe du G5 SAHEL  (Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Niger, Tchad). Elle constitue un bel exemple à méditer pour les états africains.

En marge de la quatrième édition du forum de Dakar, du  13 au 14 novembre  et  qui a pour thème : « défis sécuritaires en Afrique : pour des solutions intégrées », les participants ont  salué cette initiative, qui selon eux doit  servir de leçon pour  régler le problème sécuritaire en Afrique.

A cette occasion, la  ministre française des Armées, Florence Parly  a exhorté la communauté internationale  particulièrement l’ONU a apporté son soutien à cette force, qui a déjà   mobilisé près de 108 millions d’euros, pour le démarrage de ses  opérations,  entamées  en début novembre (zone frontalière entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger).

De son côté le président de le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, n’a pas manqué  de dresser des lauriers  à  cette force, devenu  un élément clef  pour faire  face à la montée du « djahadisme ».

De l’avis de certains spécialistes, l’heure  est à  la mobilisation et à la coordination des forces africaines anti-djihadiste pour faire face à l’axe du mal.

Il est tant que l’Afrique prend ses   responsabilités (côté technique et financier)  pour  lutter contre ce fléau,  qui hante  de plus en plus  le sommeil de toute une planète.

Rappelons que cette force commune s’est fixé comme objectif de mobiliser  près de 5000 soldats, composés des 5 pays membres  pour lutter efficacement contre le terrorisme dans la zone du sahel. Le fonds nécessaire pour  réaliser cette opération, nécessite environ 453 millions d’euros par an.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE