MAURITANIE: LE COLONEL EL HACEN OULD MEGUET, PASSAGE SPECTACULAIRE D’UN COMMERÇANT DE...

MAURITANIE: LE COLONEL EL HACEN OULD MEGUET, PASSAGE SPECTACULAIRE D’UN COMMERÇANT DE MUNITIONS À UN DIRECTEUR DU LYCÉE MILITAIRE?

18
0
PARTAGER

L’Ironie du sort serait bien cette logique inimaginable et inacceptable, en vigueur au sein de notre institution militaire, qui est à l’origine de la promotion à de hautes fonctions au sein de l’armée, d’officiers aux antécédents compromettants, sans compétences et sans expérience.
Ce qui peut conduire sérieusement, ce dispositif important, vital et sensible à s’écarter de la bonne trajectoire et de fausser la digne et noble carrière professionnelle de ses membres.
Plusieurs exemples illustres ce sombre visage de notre grande muette dont nous évoquerons ici, à titre d’exemple et non exhaustif, le cas du Colonel El Hacen Ould Meguett, l’actuel Directeur Général du lycée militaire.
Oui, cet officier, était passionné en 1994, au temps où il était un lieutenant dans l’armée à Kaédi, au commerce et au trafic prohibés des munitions, motivant cette profession, par la détention d’un champ de tir, accessible aux personnes désireuses d’apprendre le maniement des armes, prétexte-t-il.
Plusieurs caisses de munitions ont été saisies sur lui en cette période, dont certaines à Kaédi et d’autres, à Néma au cours de leur acheminement vers une destination non précisée.
Un rapport militaire établit à l’époque, sur ces incartades répétées de l’officier Ould Meguett, avaient conduit à son affectation à l’Etat-major de l’armée nationale, où il est resté jusqu’à sa nomination très controversée au poste de directeur du lycée militaire.
Sans nul doute, chacun serait ici en droit de s’interroger sur le sort des centaines d’élèves militaires de cet établissement professionnel, dirigé par un Colonel, dont tout parle sans retenue des frasques passées et des atteintes portées à la déontologie et à l’éthique de la profession militaire.
Une question qui se pose avec plus de prestance, si l’on est bien informé des difficiles conditions dans lesquelles, vivent les élèves du lycée militaire, dont le responsable, connu pour avoir abusé des munitions de l’armée, serait bien tenté de récidiver en mettant la main sur les moyens de l’établissement, qu’il s’agisse d’habillement, de bourses, de nourritures …etc.
Une situation gravissime qui compromet l’avenir de nos futurs officiers, à une époque où seuls les Etats disposant d’une forte armée peuvent compter sur l’échiquier sous-régional, continental et international.
Nous rappelons par ailleurs, les contrats accordés par le très polémique Colonel Ould Meguett, à certains faux journalistes, aux fins de le défendre, lui et son frère, le Général Mohamed Ould Meguett, et d’induire en erreur l’opinion publique, à travers la présentation d’une image brillante fabriquée de toutes pièces, de l’un ou de l’autre des officiers Meguett, chaque fois que le besoin se fait sentir.
Taqadoum
Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.Boolumbal.orgOriginal Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE