Seule la Mauritanie méprise les leaders communautaires Par Ismaél Yacoub Cheikh Sidiya

Seule la Mauritanie méprise les leaders communautaires Par Ismaél Yacoub Cheikh Sidiya

21
0
PARTAGER

Dans les pays qui se respectent, les pouvoirs publics valorisent les personnes detenant un poids spirituel et social et ils leur vouent respect et consideration même si la nation n’a pas besoin du concours de ces personnalités en cas de catastrophe ou d’un choc.

Au Cameroun, les rois traditionnels sont considérés comme des membres du Sénat à vie et au Sénégal, les cheikh de la voie soufi sont considérés comme une institution quasi-gouvernementale qui a sa part de prestige et consideration jusqu’à disposer de passeports diplomatiques pour chaque Khalife de cette institution.

Au Mali, l’Etat se fonde sur les leaders communautires dans les réconciliations sanglantes et tribales et au Maroc toutes les notabilites sont couvées d’estime et de respect.

En Mauritanie, les autorités ne respectent les personnes de légitimité religieuse ou historique ou scientifique que si elles sont fidèles au parti au pouvoir ou au président de la republique ou autre personnalite du pouvoir influente.

Si elles ne sont pas loyales au pouvoir , elles sont meprisées et marginalisées. Au point qu’en Mauritanie, nous ne savons plus faire la difference entre la rancoeur et les valeurs de la démocratie.

Source et suite : http://www.alwiam.info/node/6348

Traduit par Adrar.Info

Source : Adrar-info.net

Les opinions exprimées dans la rubrique Tribune n'engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Mis à jour le lundi 16 octobre 2017 11:43

Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE