PARTAGER

Un certain nombre de correcteurs relevant de la commission nationale des concours ont annoncé jeudi n’avoir pas reçu, depuis deux ans leurs traitements.
Une source qui a souhaité garder l’anonymat, a révélé à Sahara Media que la commission a organisé depuis 2015 près de 20 concours dont ils n’ont jamais reçu jusqu’ici les traitements s’y afférents.
Elle a ajouté que cette commission qui organise tous les concours pour l’accès à la fonction publique, s’apprête prochainement à organiser de nouveaux concours.
La source craint que cette situation n’amène ces correcteurs qui n’ont pas perçu leurs dus depuis deux ans ne dénaturent les résultats de ces concours.
Les arriérés de ces droits seraient de 100 millions d’ouguiyas selon notre source.
Administrativement la commission nationale des concours relève du premier ministère à qui elle présente chaque année un rapport sur les concours organisés par elle.
Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE