PARTAGER

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) est dans une phase d’évaluation et de donner les perspectives de ses projets de microfinances en Mauritanie pour les cinq prochaines années.

A cet effet, les travaux d’un atelier  concernant ce programme  a débuté, depuis mercredi 11 octobre à Adrar, localité située à 1937 kilomètres d Nouakchott.

L’objectif principal de cette rencontre est  de   discuter des perspectives de ce programme pour les cinq prochaines années dans le cadre stratégique de l’institution.

Ainsi, durant 2 jours, les acteurs de la  microfinance, 20 agents du ministère de l’environnement, la société civile, plusieurs experts vont se pencher sur  les questions relatives à l’augmentation des capacités  de financement de ce secteur  dans les zones rurales ciblées mais également  d’adapter certains projets d’exploitations (agriculture)  à préserver l’environnement.

Lors du premier jour, Limam Ould Abdawa, chef de l’unité de développement durable du PNUD, a souligné que son institution avec le soutien du gouvernement mauritanien va tout mettre en œuvre pour la réussite de ce plan réussir le plan quinquennal, qui entre en droite ligne avec les programmes de  lutte contre la pauvreté en Mauritanie.

Ibrahima junior Dia 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE