Mauritanie : la faculté de médecine paralysée par une grève des professeurs

Mauritanie : la faculté de médecine paralysée par une grève des professeurs

0
PARTAGER

APA – Nouakchott (Mauritanie) – La grève des professeurs et chercheurs dans le domaine de la santé continue de paralyser le travail à la faculté de médecine de Nouakchott, une semaine après la rentrée scolaire.

Dans une réunion de son assemblée générale, le Syndicat mauritanien des professeurs et chercheurs dans le domaine de la santé a décidé de poursuivre le mouvement jusqu’à la satisfaction de ses doléances.

Cette grève avait été déclenchée début septembre dernier après un préavis légal lancé en août pour réclamer l’application d’un arrêté d’intégration déjà pris par les autorités.

« Il nous faut l’application de cet arrêté ou l’émission d’un document stipulant officiellement son entrée en vigueur dans un délai précis », a indiqué le Syndicat dans un communiqué publié mardi à Nouakchott.

La grève, souligne le syndicat, « porte sur l’enseignement, l’inspection des examens et leur correction et tout ce qui a trait à la faculté de médecine ».

Les examens de la seconde session n’ont pas encore été corrigés, rappelle le communiqué.

Source : Africatime

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Mis à jour le mardi 10 octobre 2017 13:24

Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE