PARTAGER

La solidarité avec les sinistrés de Boghé s'active en Mauritanie et en France.Un mois près la tempête l'Association de la diaspora pour l'Assainissement de la commune de Boghé et l'ONG Association pour le Développement de la Mauritanie ( ADM) lancent un appel à dons cette semaine pour la reconstruction de la commune.

Toutes les contributions sont les bienvenues au comité de gestion de ces deux associations pour faire de cette opration un véritable succés.

Il y a tout juste un mois jour pour jour une violente tempête s'abattait dans la commune de Boghé faisant plus d'une dizaine de morts et près d'une centaine de blessés et des dégâts matériels importants. Le même jour le 5 septembre dernier ce sont deux associations l'Association de la diaspora pour l'assainissement de la commune de Boghé et l'ONG Association pour le développement de la Mauritanie qui étaient au chevet des sinistrés à Boghé contrairement au chef de l'Etat mauritanien qui s'est envolé pour Paris pour une conférence des donateurs sur le Tchad.

C'est son chef de gouvernement qui a présenté les condoléances aux familles éplorées avant de se rendre sur les lieux trois jours après la catastrophe. Et depuis les Boghéens se sentent abandonnés par leurs élus mais gardent espoir avec les acteurs associatifs et notamment de la diaspora.Le comité de gestion des deux associations né de cette carence logistique des autorités de Nouakchott est à pied d'oeuvre pour la reconstruction de la commune de Boghé. L'appel à dons lancé cette semaine rentre dans ce cadre.Tous les mauritaniens sont mis à contribution pour mener à bien cette opération qui ouvre de nouvelles perspectives pour les sinistrés.

Bakala Kane

(Reçu à Kassataya le 10 octobre 2017)

Les opinions exprimées dans la rubrique Tribune n'engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Mis à jour le mardi 10 octobre 2017 15:50

Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE